Mes ateliers

quai lamartine

Evolution;
Le premier atelier

est celui d’Ismael Norambuena qui m’a donné les secrets de la création visuelle
Ma première expo (1996) naquit dans la chambre du fond où j’ai résidé (chez les beaux parents) pendant 5 ans ; une pièce de 10 m², Exposition des gares (ma première)Par la suite ; en 1996 j’ai déménagé au quartier de Bioux , dont une pièce de 10 m² du F3 m’a servi d’atelier, expo sur les Mapuches en 1997 (Allemagne et Pressoir de Clessé) Je devenais un peu envahissant :un peu plus ambitieux et par l’intermédiaire des connaissances, je prenais position d’un local de 140 m² situé à Viré(71…avec électricité, sans toilettes et l’eau ? Un robinet à 80 m de l’atelier, le propriétaire peu scrupuleux…il se vantait d’aimer et aider les artistes, cependant ; il attendait que je fasse les travaux, Néanmoins, le lieu était agréable, Entouré de vignes, ensoleillé, grandes baies vitrées inspiraient mon esprit, Je suis arrivé en nov de 2004 et pendant ce temps…mes envies de devenir propriétaire grondé en moi ; un lieu loin et l’investissement était lourd de par les travaux à faire…autun plus que le néfaste M. Biessy montait les enchères quand il m’avoyait motivé;La transaction n’a pas été faite . Je suis parti en 2006 ; de cet atelier un souvenir demeure,, un tableau mural de 35 m² dans la salle de fête de la commune.
Par la suite ; des amis m’invitent pour investir leur chambre de bonne aux combles d’un édifice haussmannien à la rue Gambetta à Mâcon, Idéal ; le temps de trouver un nouvel atelier, charmé par le reportage de la revue Bourgogne Magazine qui avait été prévenue par mon ami Frédérique Leroy sculpteur et une personne noble, ce lieu est resté comme un lieu inoubliable et positif, 18 mois plus tard ; je trouve avec Claire un appartement en centre-ville, ; coup de foudre et après avoir cherché 1 an et demi ; voilà ; 56 m² qui me servent pour créer,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *