Biographie

avec_pigments

Je suis né dans une famille amatrice d’art et artiste avec un entourage de personnalités artistiques. De ma grand-mère photographe et peintre qui fréquentait le noyau culturel  dont  Juan Francisco Gonzales (un « Monet » chilien, en qualité d’élève en peinture à l’huile), en passant par mon parrain qui veillait à cultiver ma curiosité artistique, et d’autres , puis mes parents férus d’arts qui m’emmenaient régulièrement dans les musées.

Lorsque j’étais enfant, l’art était intimement lié à la vie sociale suite au coup d’état de 1973, par le chef d’armé Augusto Pinochet qui renversa le président socialiste démocratiquement élu, Salvador Allende. Le Chili a alors vu naître une série d’œuvres nocturnes réalisées par la « Brigade Ramona Parra (née en 1968) » qui peignait une réalité sociale , comme un journal écrit sur les murs de la ville, clandestinement et dont mon professeur d’arts plastiques, Jorge Parra était un membre éminent.

Cette immersion dans l’art depuis mon enfance a donc doucement gagné mon inconscient jusqu’à commencer à me faire prendre conscience au lycée que cela pouvait être un avenir, ce qui m’a encouragé à entrer dans une école privée de décoration d’intérieur/designer par la suite.

Mon entourage culturel et intellectuel m’a mené à une réflexion sur moi-même pour exercer un renforcement et une évolution d’un point de vue personnel qui a resurgit sur ma passion de l’art en lui apportant plus d’exigence car « on ne peut pas exiger des autres si on ne s’exige pas à soi-même ».

Cette période d’introspection a marqué ma vie et grâce à l’entourage artistique familial, j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mentor : Ismael Norambuena. Il m’a pris sous son aile durant 4 ans dans son atelier durant lesquelles nous avons réalisé un travail technique exigent mais aussi une réflexion profonde et importante sur l’art et la vie qui nourrissait et éduquait mon âme d’artiste.

Grâce à cet apprentissage, Ismael m’a permis de me réaliser comme artiste et de me révéler ma voie, en m’offrant par la même occasion la confiance en moi qui me manquait en me nommant auxiliaire durant ses cours…

J’utilise également l’art pour mettre en valeur les traditions, y compris dans les techniques et les matériaux que j’utilise qui traduisent mon côté conservateur des traditions et de l’identité sociétale, notamment dans les thèmes d’exposition « Terroir » et « Racines »adaptés par respect en vers mon pays d’accueil .

Je me suis formé aux techniques des aquarelles, l’acrylique, le pastel sec, l’huile, la tempera pour la peinture et à l’encre, le fusain et le crayon pour le dessin. J’aime travailler avec des matériaux naturels pour mettre plus d’authenticité dans mes créations, c’est pourquoi je fabrique moi-même mes pigments, mes aquarelles, la tempera (œuf), la peinture à l’huile et les acryliques.

J’aborde le thème de l’écologie et de la nature par mes expositions sur les « Mapuches », un peuple écologiquement riche vivant au Chili et en Argentine qui vivent uniquement grâce à la nature et aux plantes. Ils ont su s’adapter à leur environnement et aux envahisseurs (Incas, Espagnols..) pour apprendre et en tirer ce dont ils avaient besoins pour évoluer et survivre.