Racines

Série sur celles de mon pays de naissance et de mon pays d’accueil .

L’intérêt pour l’histoire, l’archéologie et les symboles ne datent pas d’eau aujourd’hui .Voilà déjà quelques années que je m’imprègne de la culture gauloise ; quelques années aussi que je me promène à travers les « origines « de ma culture (Mapuche) et ma culture d’adoption (Eduens).

La trace d’un passé riche, se révèle peu à peut grace aux recherches archéologiques qui amènent à confronter hypothèse théories, et toujours certaines inconnues ; importantes sont l’aide de Frédérique Leroy (sculpteur et Daniel Barthélemy, archéologue de Mâcon(GAM));les textes de Mircea Eliade, Desmond Morris pour l’aspect anthropologique Bernard Clavel, Roger Semet entre autres

Pour La culture Mapuche; plus contemporaine est inscrite dans une transmission orale étant encore à ce jour un peuple vivant ; certes minoritaires entre le Chili et l’Argentine,(10% de la population)Jai débuté cette série, avec une exposition réussie dans l’Ubersse Museum de Brême(1997) . J’avoue d’avoir cherché les similitudes entre les éléments décoratifs des deux cultures- qu’il n’a pas-, puis l’aspect écologique et guerrier ; de même leurs symboles représentatifs ; exemple au tableau « persistance des Symboles »Cette une recherche avant tout plastique(art) que,  dans un aucun cas la recherche est ciblée sur une vérité ; le caractère subjectif et imaginaire sont les propos de cette démarche

Inutile donc ? S’accrocher aux multiples théories est digne d’une avant chambre d’un asile des fous.

Néanmoins, les symboles persistent, les interprétations sont du vent accrocheur parfois, quand la source est plus ou moins fiable (musées, quelques scientifiques…).

Je ne suis pas qui pour refaire l’histoire ; ce travail consiste à jouer avec la matière et utiliser symboles et imagerie pour un travail plastique et libre ;comme celui que je réalise avec la culture Mapuche et qui porte une certaine reconnaissance.

J’ai commencé ce travail en cherchant les géométries semblables entre deux cultures, puis ; l’aspect guerrier et l’imagerie que la représente (celtique). Celle-ci sont les axes de mon travail actuel et avenir autour de ce thème ; dans un aucun cas il faudra chercher de la théorie sur ce site, seul vous trouverez une interprétation plastique…seulement.